top of page

Déroulement d'une séance photo

Toutes les prestations (gratuites) se font sur rendez-vous.    

  

       Plusieurs étapes :

  • Le 1er contact se fait par la zone  CONTACT du site.   

  • Je privilégie un premier rdv pour discuter et voir et connaitre le photographe que vous avez devant vous. ( Il n’est jamais évident de se retrouver face à un inconnu, donc venez accompagnés si vous en ressentez le besoin !! )             

  • Nous définissons ensemble ce que vous souhaitez faire.  (c'est VOUS qui décidez)

  • Nous choisissons l’horaire qui vous convient le mieux (le matin  ou le soir par exemple pour une lumière moins dure).                          

  • Ensuite, on se retrouve le jour et horaire défini sur le lieu choisi pour les photos. Je peux également vous prendre en charge depuis chez vous.
     Petits conseils

  • N’hésitez pas à emmener plusieurs tenues vestimentaires, du maquillage.

  •  Pour les photos en extérieur, je vous conseille le matin avant 11h ou le soir après 17h lors des belles saisons afin d’éviter un soleil trop fort.     

  • Au moment de la prise de rendez-vous, n’hésitez pas à poser des questions, à dire le genre de photos que vous désirez...  

  • Je m’occupe ensuite du traitement des images, je fais le tri, puis nous nous rencontrons à nouveau pour que vous choisissiez vos photos, qui vous seront livrées via un lien unique privé téléchargeable en haute-résolution, et prêtes à imprimer.                    

  • Je me réserve la possibilité de me servir, avec votre accord de certaines images sur mon site, dans le but d'enrichir mon portfolio, mais aussi et surtout de partager le travail pour lequel vous m'avez fait confiance et dont je suis fier.  

                                                            

C’EST QUOI UNE PHOTO NATURELLE ?

 

C’est une question que je me pose souvent. Que des amis et confrères se posent souvent. Rien qui ne m’empêche de dormir la nuit, mais on se demande quand même : C’est quoi une « photo naturelle » ? Comment on retranscrit au mieux la réalité ? Je ne parle pas d’avoir une lumière artificielle proche de la lumière naturelle, ni d’un post-traitement naturel : je parle de regarder une photo et se dire « elle transpire la vraie vie ».

 

J’AIME OU JE N’AIME PAS ? 

 

La photographie, au même titre que les autres arts, s’apprécie de manière totalement subjective. Et c’est délicat d’être à la fois « artiste » et « juge ». Surtout qu’en auto-critique on a tendance à se concentrer sur ses bêtes noires et à oublier d’autres éléments.

 

Alors bien sûr il y a des critères universels qui rendent la photo plus agréable et lisible : une bonne composition, un sujet intéressant ou encore une maitrise de la technique. Je pense qu’on est tous d’accord sur ces points. Et pourtant, même en respectant ces critères, j’arrive à m’ennuyer devant certaines photos.

 

Ça ne serait donc qu’une question de goûts, de sensibilité ? Pas tout à fait.

 

Je ne suis pas le premier photographe à me demander ce qui fait une « photo vraie » et encore moins le premier à me demander ce qui rend une « œuvre vraie ». Alors si des hommes et des femmes se posent la question depuis des siècles, pourquoi moi, j’aurais la réponse ?

 

CE QUI COMPTE CE N’EST PAS L’ARRIVÉE, C’EST LA QUÊTE

 

Donc pour faire une photo naturelle, il faut ne pas s’intéresser à la photo. Si je vous assure ! Enfin il ne faut pas que s’intéresser à la photo.

 

Je pense qu’en tant que photographe il est intéressant de s’éveiller aux autres arts. Vous le savez peut-être, mais ce qui m’a donné l’amour de la photo c’est le cinéma.

 

Depuis l’adolescence je suis fasciné par certains cadrages, par la narration par l’image, par les choix de couleurs. Inconsciemment le septième art m’a beaucoup aidé quand j’ai voulu commencer la photo. Mais ça m’a aussi beaucoup frustré : je n’étais pas Tarantino (et c’est tant mieux). J’avais comme référence des gens qui travaillent énormément chaque image, où tout était mis en scène. C’est le type d’image que j’aimais mais ce n’est pas le type d’image que je voulais produire. Mon truc à moi c’est le réalisme, documenter la « vraie vie véritable » en photo. Godard disait « La photographie c’est la vérité et le cinéma c’est vingt-quatre fois la vérité par seconde ». Et ma définition de la photo n’est d’accord qu’avec la première moitié de cette citation : la photo raconte la vérité, le cinéma raconte de la fiction.

bottom of page